Actualités

[NEWSLETTER] L’AgTu du mois de juin 2019 !

Tous les mois, retrouvez l’AgTu by la Ferme Digitale et tenez vous informé(e)s des innovations made in AgTech !


Les faits sont implacables et donnent la mesure du défi alimentaire à relever : en 30 ans, la population mondiale a augmenté de plus de 2 milliards d’individus et, d’ici à 2050, chaque jour, ce sont plus de 250 000 personnes de plus que notre planète devra nourrir. Selon les prévisions de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’agriculture devra produire 50% de nourriture en plus alors que l’extension des surfaces agricoles, dans le monde, ne sera que de 4% compte tenu de la progression de l’urbanisation, la désertification et les changements climatiques.

Dès lors, l’équation qui s’impose à nous est vertigineuse : l’agriculture devra plus produire durant les 30 prochaines années qu’elle n’a produit les 8 000 dernières tout en prenant soin de notre planète.

À l’échelle européenne, alors que l’urgence alimentaire, agricole et climatique s’impose à nous, le budget de la PAC pourrait diminuer au point de perdre sa place de premier budget de l’Union. Les atermoiements de nos dirigeants politiques montrent une nouvelle fois que nous devons prendre en main et influencer notre destin commun en nous engageant. Aujourd’hui plus qu’hier, les solutions viendront des initiatives citoyennes et de l’énergie débordante d’une nouvelle génération d’entrepreneurs engagés et déterminés à apporter des solutions concrètes, chacun à leur échelle et dans leur domaine d’expertise, aux problématiques de la transition du secteur agricole et alimentaire. Distribution, financement, traçabilité, agriculture de précision, outils d’aide à la décision, robot, drone, la 3ème révolution de l’agriculture est bien réelle.

La France, première puissance agricole européenne et cinquième à l’échelle du monde, porte une responsabilité particulière dans ce débat et doit faire entendre sa voix face aux idéologues, aux ambassadeurs de la peur, de la décroissance et de la moindre-productivité. Oui, nous devons produire plus de nourriture (assumons-le) mais de manière plus qualitative, diversifiée et durable, sans détruire la biodiversité, les sols, la vie.

Il n’est pas inutile aujourd’hui de rappeler certaines évolutions, pour ne pas dire révolutions, qui ont bouleversé les usages de nos sociétés ces deux dernières décennies. Le numérique a bousculé les ordres établis dans le tourisme, les transports, les médias, la médecine, la musique en raccourcissant le temps et l’espace. Ces révolutions ne sont rien comparées à ce qui attend l’agriculture et notre alimentation.

Pour répondre aux enjeux de ce siècle, l’agriculture de demain conjuguera tradition et modernité, environnement et productivité, agronomie et technologies sans opposer les agriculteurs et les agricultures. Accompagner, par le numérique et l’innovation, les transitions de l’agriculture est une immense opportunité pour nous tous, pour notre alimentation, pour les agriculteurs, les héros du 21ème siècle.

Ceux qui anticipent et accompagnent, dès aujourd’hui, cette révolution avec responsabilité et détermination seront les grands gagnants de demain.

Florian BRETON, Fondateur de MiiMOSA et Co-Président de La Ferme Digitale



Mettez un pied dans les vignes avec Les Grappes !

Après Les Grappes Pro (achat en direct pour les professionnels de la restauration) en 2016, nous avons eu le plaisir d’annoncer le lancement d’une nouvelle plateforme : Les Grappes Oenotourisme. En effet suite au rachat de Vinizos (acteur majeur de l’oenotourisme), les deux plateformes ont été fusionnées et nous permettent aujourd’hui d’afficher la plus grosse offre nationale de visites en direct auprès de 300 vignerons récoltants.

Cette nouvelle activité vient renforcer l’objectif exprimé lors de notre démarrage à savoir rapprocher les vignerons des consommateurs. Avec l’oenotourisme, Les Grappes va permettre à ses clients de mettre un pied dans les vignes et ainsi découvrir l’Homme qui se cache derrière la bouteille ainsi que son savoir-faire.

En tout c’est plus de 700 activités qui seront proposées dans toutes les régions viticoles de France. Parmi les plus insolites, on retrouve une balade en calèche dans les vignes du Domaine des Roches Neuves, une visite 360° du Château Belloy, un jeu de piste dans les vignes au Domaine de Montcy ou encore une nuit dans un tonneau géant au Rocher des Dames. Pour les moins aventuriers, des visites de caves plus classiques et des dégustations aux chais sont également proposées. Il est également possible de réserver des activités le dimanche chez certains de nos vignerons et de profiter de visites en français, anglais, espagnol, allemand, portugais et chinois.

La complémentarité des deux plateformes Les Grappes : achat et oenotourisme, offre la possibilité de combiner l’achat de vin en direct des domaines, l’échange en ligne avec ces vignerons et la réservation de dégustations auprès des vignerons partout en France. C’est une offre complète et inédite qui est ainsi apportée auprès de la filière viticole !



Avec la création de points relais dans les fermes,
Agriconomie booste le pouvoir d’achat des agriculteurs

Agriconomie
A l’instar des commerçants de proximité, Agriconomie propose désormais aux agriculteurs de profiter, à leur tour, des atouts du système de points relais. La première plateforme internet entièrement dédiée aux approvisionnements agricoles propose à sa communauté d’agriculteurs un nouveau service, Les Agrico’Relais. 

D’un côté, les agriculteurs-clients économisent jusqu’à 20% sur leurs achats en les retirant dans l’un des points relais proposés dans toute la France et de l’autre, les agriculteurs-partenaires gagnent un complément de revenu d’environ 150 euros par opération. Avec ce système, Agriconomie permet de réduire la facture de ses clients et renforce le pouvoir d’achat des agriculteurs qui reçoivent leurs collègues sur la ferme. Outre l’aspect économique, cette initiative est également un moyen de rencontrer d’autres exploitants de la région afin de renforcer le lien social et d’inciter les agriculteurs à échanger sur des problématiques métier.

Les Agrico’Relais, un service pour gagner en pouvoir d’achat, et renforcer le lien social : mode d’emploi
Pour briser la spirale de la solitude et permettre aux agriculteurs de faire des économies substantielles et des revenus complémentaires, Agriconomie créé un système naissant de points relais sur le territoire français.

Depuis le mois d’avril, les clients d’Agriconomie peuvent venir chercher leurs semences de couverts, achetées à un prix réduit, chez l’un des quatre agriculteurs partenaires, le jour prédéfini. Lors de la commande sur le site d’Agriconomie, l’acheteur peut observer les économies réalisées en temps réel sur son achat, d’environ 20%.

Pour installer un point relais sur sa ferme, l’agriculteur doit disposer d’un espace de stockage couvert, d’une journée libre pour la collecte, et des matériels logistiques pour charger / décharger les produits. Il est rémunéré à la commande.

Le jour de la collecte, un conseiller d’Agriconomie se rend sur place pour échanger avec les agriculteurs autour d’un apéritif dinatoire, et ainsi créer du lien social et échanger sur leurs problématiques de tous les jours, afin de mieux les conseiller ensuite.


Les Agrico’Relais : informations pratiques

Le principe est simple : avec les Agrico’Relais, l’agriculteur cumule les avantages de la vente groupée, qui permet de massifier les besoins des clients afin de négocier des tarifs avantageux. Le retrait dans un point unique permet de réduire les coûts logistiques.

Après un premier test concluant en mars, Agriconomie renouvelle l’opération depuis le 1er avril.

Les premiers points relais sont installés dans l’Eure (à Combon), dans le Cher (Savigny-en-Septaine), en Indre-et- Loire (Loché-sur-Indrois) et dans la Marne (Coole).

 

A propos d’Agriconomie

Améliorer le pouvoir d’achat des agriculteurs et la rentabilité de leur entreprise – voici la mission d’Agriconomie, la première plateforme de vente en ligne entièrement dédiée aux approvisionnements agricoles. Créée en 2014 par trois jeunes entrepreneurs issus du secteur agricole, Agriconomie compte aujourd’hui plus de 25 000 clients agriculteurs, et leur permet d’économiser jusqu’à 5.000 euros par an sur leurs achats. D’abord connue pour son site E-commerce spécialisé dans les approvisionnements agricoles (semences, pièces, équipements, engrais…), Agriconomie propose également une offre complète d’outils en ligne visant à faciliter l’activité quotidienne de l’agriculteur : outil d’aide à la décision sur les achats d’approvisionnement, conseils personnalisés, partage de sources d’information, outil de gestion de parcelle…

Agriconomie est aussi membre fondateur de la Ferme Digitale, l’association des acteurs du monde agricole visant à créer la ferme de demain. Paolin Pascot, co-fondateur d’Agriconomie, en est le co-président.


 Le LFDay ou l’envie de faire progresser ensemble le secteur agricole !
par Paolin PASCOT, co-fondateur d’Agriconomie et co-président de La Ferme Digitale

MERCI À TOUS POUR VOTRE VENUE !
Pour voir et revoir les moments forts du LFDay2019, abonnez-vous à notre chaîne YouTube.


 onepoint x weave dessine l’écosystème de La Ferme Digitale !

weave

Partenaire de La Ferme Digitale depuis sa création, onepoint x weave place la Croissance Verte au coeur de sa stratégie. De la fourche à la fourchette et de la fourchette à la fourche, nous intervenons sur des missions de conseil tant sur les enjeux de transformation que de performance du secteur agro-alimentaire.

Conscient de la vitesse des évolutions et de leur complexité, nous travaillons avec les startups de la Ferme Digitale à renforcer notre écosystème AgTech. Avec elles, nos clients accèdent à des éléments d’innovation qui leur permettent de changer leurs chaînes de valeur.

Cette année encore, nous sommes fiers d’avoir participé au LFDAY et d’avoir contribué au débat sur les enjeux du secteur en animant une table ronde dédiée à l’agriculture en tant que moteur des énergies renouvelables. Une opportunité unique d’échanger notamment autour de la méthanisation dans le métier d’agriculteur.

Cette 3ème édition était également pour nous l’occasion de réaliser une fresque présentant l’ensemble de la chaîne de valeur agricole, ainsi que l’apport de chacune des startup de la Ferme Digitale au sein de celle-ci.


De la genèse d’un projet agricole à la distribution et la commercialisation d’un produit, elle mettait ainsi en lumière la richesse des compétences des 25 startup qui composent l’association. Une belle manière de montrer en quoi celle-ci promeut l’innovation au service d’une agriculture durable (économiquement et d’un point de vue environnemental) et citoyenne !



#STARTUPS #AGTECH, PARTICIPEZ À FOOD USE TECH !

Contribuez au Village Production, centré sur l’AgTech !

 

Food Use Tech, dont la 3ème édition aura lieu les 19 et 20 septembre prochains à Dijon, est le premier événement dédié aux nouveaux usages du numérique et des technologies dans l’alimentation, du champ à l’assiette.

A travers son hall d’exposition, son programme de conférences et ses soirées networking, Food Use Tech offre des opportunités de connexion uniques à l’ensemble des acteurs de l’écosystème AgTech FoodTech.
Participez au village Production du hall d’exposition, centré sur l’AgTech, et confrontez votre solution à un public d’experts !

 

Contactez La FoodTech : contact@lafood.tech
Site internet de l’événement : www.foodusetech.fr

Make Agriculture Great Forever !
#MAGF

 

Rendez-vous en Juillet pour le 20e numéro !