Actualités

[NEWSLETTER] L’AgTu du mois de mars 2019 !

Tous les mois, retrouvez l’AgTu by la Ferme Digitale et tenez vous informé(e)s des innovations made in AgTech !

 



NON, l’agriculture de précision n’est pas l’affaire
des paysans les mieux équipés !


AIRINOV démocratise des outils faciles d’utilisation… 
Depuis bientôt 10 ans parmi les acteurs du digital agricole, AIRINOV constate que la modulation intra-parcellaire est bien fonctionnelle, mais sa pratique encore très confidentielle. Moins de 10% des agriculteurs font de la modulation automatique en France, et cela se confirme parmi les clients AIRINOV, où bien que mieux représentés, ils ne sont tout de même que 30%.

De l’extérieur, la presse et le grand public semblent pourtant convaincus que l’agriculture est en plein virage digital, et qu’avec des GPS de haute précision tous les agriculteurs sont en train d’entrer dans une nouvelle ère de la connaissance et de la modulation intra-parcellaire. Si c’est vrai pour une part marginale d’entre eux, pour les autres ce n’est pas si simple…

Pourquoi les premiers pas dans l’agriculture de précision sont-ils si compliqués ?

Le coût de l’équipement apparait comme le premier frein, accompagné de difficultés techniques. Un grand nombre d’agriculteurs reste freiné par la complexité de l’équipement électronique, préférant rester maîtres d’outils plus familiers (pesée embarquée, variation de la vitesse d’épandage). D’autres bien souvent, sont équipés sans le savoir, n’ayant pas la compétence pour s’intéresser seuls à toutes les options électroniques de leur matériel.

AIRINOV se donne donc comme mission de toucher les 90% d’agriculteurs qui ne font pas d’agriculture de précision, ainsi que les structures qui les accompagnent. Même sans matériel de précision, même sans appétence pour le digital, AIRINOV veut inciter l’agriculteur à tester l’optimisation de ses intrants, c’est-à-dire à faire ses premiers pas dans l’agriculture de précision. Pour cela AIRINOV propose un outil simple et efficace : Map-IN.

Cette application gratuite, a été développée pour permettre à tous les agriculteurs de mettre la bonne dose au bon endroit, à l’aide de leur seul smartphone. Map-IN donne à l’agriculteur la possibilité de visualiser partout ses conseils AIRINOV, et au champ, de connaître la position exacte de son tracteur sur sa carte, même hors connexion.

Mais géolocaliser son tracteur sur une carte ne suffit pas ! Exemple illustratif d’un problème connu dans le machinisme… « La dose que mon boîtier me donne est-elle celle de mon antenne ? Est-elle la moyenne de ma largeur de travail ? Est-elle autre chose ? » Les boîtiers peuvent rester de vraies boîtes noires pour un agriculteur s’il n’est pas accompagné par un spécialiste… Quelques images parlantes dans une parcelle où les doses vont varier de 50U à 90U/ha.

Selon les endroits où passera le tracteur, la valeur au point de localisation de son antenne GPS sera parfois non représentative de la disparité des pixels sur sa largeur de travail. Il faut donc géo-localiser son épandeur ou son pulvérisateur, et connaître sa largeur de travail pour convertir la carte en un quadrillage fonctionnel : LA GRILLE D’ÉPANDAGE !

Indiquer sa largeur de travail, et la distance à parcourir entre 2 changements de dose (segments), permet à Map-IN de recalculer en direct le conseil afin de fournir à l’agriculteur sa grille d’épandage, cohérente avec ce qu’il est réellement en mesure de faire dans sa parcelle.

Avec Map-IN, tout le monde peut mettre la bonne dose au bon endroit !



Poiscaille à la recherche d’investisseurs pour tuer la surpêche

Quelques semaines après avoir rejoint la Ferme Digitale, Poiscaille se jetait dans le grand bain au Salon de l’Agriculture 2019. Embruns iodés, huîtres naturelles et tabliers jaunes sont venus mettre leur grain de sel. Et les visiteurs ont mordu à l’hameçon : 10% de croissance de la base d’abonnés dans le mois suivant le salon, une belle pêche pour les filets Poiscaille.

Et la place commence à manquer à l’atelier de Montreuil pour approvisionner les 1500 abonnés et expédier les 3000 Casiers de la mer préparés chaque mois. Poiscaille entame aujourd’hui une levée de fonds pour améliorer l’expérience client, agrandir le réseau de points de collecte et installer un nouvel atelier de préparation. 800 k€ sont recherchés, sortez les chéquiers 🙂

Objectif 50 000 abonnés pour valoriser la pêche de plusieurs milliers de navires et améliorer l’état des stocks grâce aux bons prix offerts aux pêcheurs.

La surpêche, c’est le sujet du moment : Cash Investigation, Que Choisir, interdiction de la pêche électrique. Ce ne sont que le phase émergée de l’iceberg, l’enjeu est colossal. Mais Poiscaille a la solution pour du poisson 100% durable. Pas de blabla, des critères objectifs :

  • Que des techniques de pêche douces : Ligne, casier, plongée, filet droit, pêche à pied uniquement.
  • Des navires de petite taille (12 mètres maximum), un temps en mer limité (24 heures maximum) et pas plus de trois marins à bord.
  • Des pêcheurs mieux payés, 20% de plus que le marché

Et ça fait déjà effet ! Plusieurs pêcheurs préfèrent rester à terre les jours où Poiscaille ne peut acheter leur pêche (transport impossible, Casiers déjà remplis par d’autres pêcheurs). C’est autant de jours de repos pour les océans et les humains !

Pourquoi peuvent-ils se le permettre ? Car Poiscaille leur garantit un bon prix, toute l’année. En court-circuitant les intermédiaires, Poiscaille permet aux pêcheurs de gagner plus en pêchant moins. Déjà 60 pêcheurs participent au réseau, avec 50 000 abonnés c’est la moitié de la flotte française qui serait impactée.



La solution pour la réduction des charges de mécanisation
par
linkinfarm

Linkinfarm a pour mission d’aider les agriculteurs à réduire leurs charges de mécanisation et à gagner du temps en faisant recours plus facilement et plus systématiquement aux ETA (Entrepreneurs de Travaux Agricoles). Nous proposons donc un panel de solutions digitales (place de marché, sites internet et logiciels) permettant aux agriculteurs de facilement trouver, réserver et régler leurs prestations de travaux agricoles en ligne.

Forts de plusieurs centaines d’ETA déjà référencées, nous proposons une myriade de prestations et sommes capables de faire intervenir la bonne machine, au bon moment et au bon endroit ! En démontrant aux agriculteurs qu’il leur faut se mécaniser de façon rationnelle, nous les aidons donc à faire des économies, à gagner du temps et leur offrons aussi l’opportunité d’essayer de nouvelles technologies. Par conséquence, ils vivront globalement mieux de leur métier grâce aux Entrepreneurs et à Linkinfarm.

A terme, Linkinfarm deviendra donc un véritable outil d’aide à la décision (OAD), puisqu’avant chaque achat les agriculteurs pourront vérifier s’il n’est pas plus pertinent de faire intervenir une ETA pour tels ou tels travaux plutôt que d’investir dans une énième machine.

Quant aux ETA, nos solutions innovantes Linkinfarm leur permettent donc de gérer facilement :

  • La gestion de leurs travaux grâce aux bons de chantiers dématérialisés pour gagner en efficacité et en traçabilité.
  • Leur prospection, afin de se faire connaitre par de nouveaux prospects.
  • La communication, grâce à leur propre site internet qui est couplé à un site de réservation en ligne (solution inédite).

Le but est de les aider à entretenir un lien étroit avec leurs clients. Les agriculteurs pourront donc réserver et régler leurs prestations directement en ligne. Qui plus est, nous proposons aujourd’hui une dernière nouveauté inédite dans ce secteur ; la possibilité de régler en ligne ! (jusqu’ à 6 mensualités possibles).



GARI, la nouvelle application agricole de Groupama !

Groupama lance GARI, un agrégateur de services innovants pour simplifier la vie des agriculteurs et veiller sur leur exploitation.
A l’occasion du Salon International de l’Agriculture et du Salon International du Machinisme Agricole 2019, Groupama, 1er assureur agricole français, a annoncé le lancement de GARI, une application agricole unique et dévoile les résultats d’une étude inédite, réalisée avec l’institut BVA, sur le déploiement des nouvelles technologies dans le monde agricole.

Lire et télécharger le communiqué de presse

 



ZANDOLY, un nouveau-né au sein de La Ferme Digitale

 

Après un an à accompagner EXOTIC SYSTEMS à se faire connaître sur le marché français de l’agriculture, Martin de Reynal lance officiellement Zandoly Technology, société d’intégration de solutions IT pour l’agriculture tropicale et la viticulture.

« J’ai été très heureux d’aider EXOTIC SYSTEMS de gagner en notoriété et de rencontrer son marché. 
Cette entreprise et ses produits sont des pépites pour accélérer la transformation numérique de l’agriculture« , explique Martin de Reynal. « Cette année passée aux côtés de Guillaume Blanc et les équipes d’EXOTIC SYSTEMS m’a permis de préciser le projet de Zandoly Technology. La vocation de cette nouvelle structure est de simplifier les meilleures technologies digitales aux professionnels des marchés que je connais particulièrement bien, ayant moi-même des attaches très fortes avec eux, de par mon histoire et mes passions« .
« Martin est très performant lorsqu’il s’agit de dégoter des solutions techniques, robustes, et simples en face d’une problématique métier qu’il aura su identifier. Je suis certain que Zandoly Technology deviendra rapidement un partenaire privilégié des professionnels de la viticulture et de l’agriculture tropicale qui recherchent, des solutions numériques, les plus pragmatiques et pérennes pour avancer« , affirme Guillaume Blanc, Président d’EXOTIC SYSTEMS. « Je suis très heureux pour Martin qu’il franchisse la porte du monde de entrepreneuriat. Bienvenu à lui dans cette aventure palpitante !« . EXOTIC SYSTEMS entame à présent un nouveau chapitre de sa structuration en développant sa propre force commerciale. « Notre équipe grandit vite. Après le recrutement d’un Responsable des Ventes, nous recrutons des chargés d’affaires. Je suis certain que nous aurons de beaux sujets à traiter avec Zandoly Technology, si Martin juge nos solutions pertinentes pour rendre service aux clients qu’il adresse sur les marchés spécialisés qu’il vise.« 
Plus d’informations à venir !

 


Make Agriculture Great Forever !
#MAGF

 

Rendez-vous en Avril pour le 17e numéro !