Après avoir découvert que les flashs UV-C augmentent la résistance des plantes face à divers pathogènes, les chercheurs Laurent Urban et Jawad Aarrouf déposent un premier brevet en 2015. Ils rencontrent alors Yves Matton, co-fondateur de Technofounders, avec qui ils s’associent et créent ensemble UV Boosting en 2016.

Cette technologie innovante consiste à stimuler les défenses naturelles de la plante grâce aux flashs UV-C, provoquant le déclenchement d’un mécanisme de défense avant même l’apparition d’un pathogène : la plante est ainsi plus résistante et les dégâts du pathogène sont limités. Les équipements proposés ont divers avantages et permettent notamment une cadence de traitement flexible, s’adaptent à l’essentiel des engins agricoles standards et ne nécessitent pas de consommable.

Alors que les restrictions règlementaires se font de plus en plus strictes ces dernières années, UV Boosting ambitionne de réduire considérablement la dépendance des producteurs aux fongicides, principalement sur les cultures de la vigne et de la fraise.

Fort des résultats obtenus en 2020 sur la partie viticole, l’équipe UV Boosting lance dès aujourd’hui la commercialisation de sa solution sur la majeure partie du vignoble français, et débute en parallèle la commercialisation pour les cultures de fraises.

« Chez UV Boosting, nous avons la conviction que la technologie et la recherche scientifique sont sources de solutions pour une agriculture durable et plus respectueuse de l’environnement. LFD partage ces valeurs et permet à tous ses membres de tirer le meilleur des innovations du secteur. La participation d’UV Boosting à LFD était donc une évidence !« 

Yves Matton, fondateur