Sun’Agri met l’énergie au service de l’agriculture en développant l’agrivoltaïsme. L’agrivoltaïsme combine agriculture et énergie solaire sur une même surface sans conflit d’usage. L’objectif est de répondre aux enjeux de l’agriculture et de la transition énergétique sans sacrifier l’un à l’autre. 

Des panneaux photovoltaïques mobiles, positionnés au-dessus des cultures, sont pilotés de manière automatique à partir d’algorithmes complexes, afin d’optimiser à chaque instant le bien-être de la plante. La production électrique issue des panneaux est toujours secondaire. 

L’agrivoltaïsme permet d’avoir une exploitation agricole plus rentable et résiliente. 

La structure photovoltaïque devient un outil pour l’agriculteur qui bénéficie de rendements plus élevés, de produits de meilleure qualité, d’une réduction de la consommation en eau, en moyenne de 20% et d’une réduction de pertes de récoltes. D’autre part, cet outil en hauteur est conçu pour ne pas perturber les travaux agricoles, et permet même de réduire la pénibilité de ces travaux liée aux fortes chaleurs des étés sur le pourtour méditerranéen.

Les données météorologiques et les données écophysiologiques de la plante sont analysées et traitées par les algorithmes complexes du logiciel expert AV Studio© afin d’orienter à chaque instant et à plus ou moins 90° les panneaux de façon optimale pour la plante. Fruit de 10 ans de recherche, ce logiciel, constitué de modules de calcul, de simulation et d’optimisation, intègre des modèles agronomiques propres à chaque espèce. Sun’Agri améliore de manière constante le logiciel par des analyses statistiques de données en grand nombre, issue des systèmes agrivoltaïques déjà en opération : dispositifs expérimentaux et démonstrateurs.

En 2018, Sun’Agri a inauguré sa première centrale agrivoltaïque construite sur un domaine viticole, dans la commune de Tresserre. Son installation a permis de reconquérir une parcelle agricole. 

Sun’Agri est le pionnier de cette innovation de rupture qui permet, au moyen de solutions digitales, de préserver la plante tout en produisant de l’électricité de façon abondante et compétitive. Cette innovation permet aux agriculteurs de faire face à l’urgence du changement climatique.