Agtu

[NEWSLETTER] L’Agtu de novembre 2017 !

Posted on Posted in Actualités

Tous les mois, retrouvez l’AgTu by la Ferme Digitale et tenez vous informé(e)s des innovations made in AgTech !


Point de vue sur les données agricoles :
Interopérabilité, Big Data, Open data, Propriété des données

OK

IMAGE_ArticleEkylibreIl ne se passe pas une semaine sans que nous entendions parler des enjeux autour des « données agricoles ». A l’image du titre de l’ouvrage de Gilles Luneau ,« La forteresse agricole », les données agricoles sont, à ce jour, majoritairement « stockées » au sein de l’ensemble des organismes professionnels agricoles qui commencent depuis quelques années à les analyser sans forcement les échanger de façon efficace et transparente entre eux.
Cela est en train d’évoluer puisque la France s’ancre dans un mouvement dynamique en matière d’ouverture des données publiques pour les institutions ayant des missions de service public y compris pour l’agriculture.

L’open data, quesaco ?

L’open data, c’est la capacité à proposer, utiliser des données avec un certain niveau de liberté. C’est la licence « ouverte » qui encadre cela. Un exemple intéressant et très utilisé est celui du registre parcellaire graphique (RPG) publié par l’Agence de Service et de Paiement (ASP) via la plateforme data.gouv.fr. Ce jeu de données permet aujourd’hui de peupler plus simplement certains outils de gestion parcellaire, là où avant, il fallait obligatoirement re-dessiner des parcelles. Un producteur de données sert plusieurs consommateurs ce qui ajoute de la valeur dans leur traitement. Contrairement aux flux financiers, plus les données sont partagées plus elles s’enrichissent pour tous.

Interopérabilité, baguette magique de la fée « Data »?

L’interopérabilité, c’est la possibilité pour différents systèmes de communiquer entre eux sans dépendre d’un acteur particulier. Elle repose sur la présence d’un standard ouvertLes schémas de Camille Moulin, présentent clairement le concept en différenciant la compatibilité (qu’on retrouve entre les acteurs du monde agricole) et l’interopérabilité.

Schemas_CamilleMoulin

Et la propriété des données dans tout cela ?

J’en ai entendu des vertes et des pas mûres à propos de la propriété des données. Permettez moi de vous faire partager mon approche. Les données souffrent d’un vide juridique difficile à combler. Entre les données brutes, personnelles, de l’entreprise agricole, environnementale, tout n’est pas clair. Cependant, une chose l’est : la base de données (article L.122.3 al. 2 du code de la propriété intellectuelle). Les bases de données permettent de savoir qui héberge, qui exploite, qui a accès à quoi et qui est propriétaire. C’est ce concept qu’Ekylibre a appliqué dans le développement de son logiciel de gestion d’exploitation agricole. Notre objectif est simple (mais pas si évident) : clarifier les choses en rassurant l’agriculteur et en lui permettant de maîtriser ses données tout en les échangeant avec ses partenaires. Comme je le disais plus haut, une donnée esseulée non contextualisée n’a que très peu de valeur dans son usage. Une donnée échangée, partagée, comparée permet à son propriétaire d’augmenter clairement sa valeur ajoutée.

David JOULIN
CEO Ekylibre / Co-fondateur de La ferme digitale


Diimotion démarre la pré-industrialisation du PiiX

diimotion
PIIXDiimotion est une start-up de l’Agtech développant le PiiX, technologie disruptive dans la pulvérisation agricole. Le PiiX est un système d’injection directe comparable à une grande imprimante embarquée. Les cartouches sont des cuves. Les encres, des produits phytosanitaires.
La mise au point des prototypes agricoles et viticoles du PiiX de Diimotion se termine. Le PiiX, c’est cette grande imprimante à produits phytosanitaires qui permet de n’avoir que de l’eau claire dans la grande cuve du pulvérisateur. Ainsi, l’agriculteur peut enchaîner les parcelles sans refaire de bouillie. Diimotion présentera en décembre deux produits :

  • Le PiiX-F : un bloc d’injection directe couplé avec une cuve de 600L, placé à l’avant des tracteurs et à destination de tout type de pulvérisateurs portés
  • Le PiiX-M : petit pulvérisateur porté (rampes de 12 à 15m) avec un PiiX 4 liquides / 1 poudre à destination du maraîchage ou des stations expérimentales dans l’optique d’économiser le temps de rinçage entre les petites parcelles.

 


Les Pépites de l’AgTech !
Elles étaient au LFDay 2017… Découvrez chaque mois l’une d’entre elles.

Ce mois-ci, partons à la rencontre de la startup AIRINOV avec son Fondateur Romain Faroux


 Les événements de novembre à ne pas manquer !

1. Open Agrifood (15 et 16 nov. 2017 à Orléans) -Cette 4e édition du Forum annuel des filières agroalimentaires réunira l’ensemble des acteurs économiques, du champ à l’assiette, autour des enjeux de l’agriculture, de l’industrie agro-alimentaire et de la distribution alimentaire de demain.

2. Tech Elevage (21 au 23 nov. 2017 à La Roche-sur-Yon) – Salon de l’innovation en élevage rassemblant l’ensemble des acteurs des filières animales.

3. Agri Startup Summit (22 au 24 nov. 2017 à La Roche-sur-Yon) – Jeune start-up AgTech ou expert en solutions digitales, participez à cet événement AgTech d’envergure internationale.

4. SITEVI (28 au 30 nov. 2017 à Montpellier) – Salon international des équipements et savoir-faire pour les productions vigne-vin, olive, fruits-légumes. C’est l’événement incontournable de l’innovation agricole dédié aux professionnels !

5. FIRA (29 & 30 nov. 2017 à Toulouse) – 2e édition du Forum International de la Robotique Agricole organisée par Naïo Technologies.

events

Rendez-vous en Décembre pour le 4e numéro !